Skip to content

NAS

Je ré-équipe mon NAS, et à cette occasion je vous fait un petit topo.

Mon NAS est un D-Link DNS-320 ShareCenter Pulse. Il est bon marché, il a 2 emplacements 3.5″, et supporte les divers types de RAID classiques. Il existe en plusieurs versions dont je n’ai pas étudié les différences. Le mien est probablement un des plus anciens (achat de 08/2011, aucun souci depuis, il tourne jour et nuit). Voici son manuel. Pour plus d’infos, voir les sujets dédiés, ou ce guide de choix d’un NAS. On le trouve actuellement pour une soixantaine d’euros. Son ventilateur était un peu bruyant à l’origine, mais ça a été résolu par une MAJ du firmware. Quand je ne fais pas d’accès, le ventilateur reste à l’arrêt, même avec mes disques actuels qui ne sont pas particulièrement basse consommation. Comme inconvénient, j’ai constaté qu’il ne se remet pas tout seul en route quand le courant revient après une coupure de courant; mais en fait ça se paramètre et il est possible de le faire redémarrer seul. Les débits sur mon réseau local sont plutôt lents (6Mo/s environ) et il faut donc plusieurs jours pour copier tout le contenu entre le NAS et un autre périphérique de stockage (il faut dire que compte tenu de ma vieille Freebox, mon LAN est en 100 Mbps; il faudrait que j’upgrade ça…). Il faudrait que le NAS possède la possibilité de fonctionner occasionnellement comme un périphérique USB pour accélérer ces échanges. Il ne supporte pas le RAID scaling, autrement dit on ne peut pas augmenter sa capacité RAID 1 en y mettant un disque plus grand et en reconstruisant le RAID, car on obtient la même capacité qu’au départ, même avec des disques plus grands. Il lui manque aussi la gestion de caméras IP qui me serait utile. Ainsi que peut-être certains services de cloud. Si on explore les possibilités des NAS Synology, ils semblent avoir toutes les fonctions possibles et imaginables!

Je le ré-équipe avec des disques de plus grande capacité (4To), particulièrement peu énergivores et qui chauffent peu. Il s’agit des Seagate Desktop HDD.15 ST4000DM000. Voir quelques essais ici ou . De plus, ils sont plutôt bon marché: 145€ seuls, ou 175€ avec une docking station.
NOTA: je viens de recevoir un disque externe Seagate Expansion Desktop Drive acheté sur Amazon pour 150€, et il contient lui aussi un disque Seagate Desktop HDD.15 ST4000DM000.
J’ai par la suite été informé de l’existence de ces statistiques de fiabilité de disques réalisées par le datacenter Backblaze en 01/2014 (update: mise à jour de 01/2015, de 10/2015, de Q2/2016). On y voit que les Seagate sont généralement en queue de peloton, mais que le Seagate Desktop HDD.15 ST4000DM000 est néanmoins le modèle actuellement utilisé par Backblaze.

Finalement, j’ai été agacé par les limitations de mon DNS-320, et j’ai acheté un NAS Synology DS214+. C’est le jour et la nuit. J’ai fait passer mon réseau local en 1GB/s avec un switch gigabit bas de gamme à 15€ (TP-Link TL-SG105, que je ne conseille pas vraiment car il s’est mis en carafe par 2 fois => plus de réseau. Il suffit de l’éteindre et de le rallumer pour que tout rentre dans l’ordre, mais si on n’est pas sur place c’est la pagaille assurée). Dans ces conditions, je lis et j’écris sur le DS214+ à 110Mo/s, ce qui est quasiment la limite théorique supportée par mon réseau (dans les mêmes conditions avec le DNS-320, je lis à 10Mo/s et j’écris à 20Mo/s. Il est d’ailleurs étrange d’écrire plus vite que de lire, mais c’est confirmé par plusieurs tests).

Post a Comment

You must be logged in to post a comment.