Warning: Declaration of Walker_post_notification::start_lvl(&$output, $depth, $args) should be compatible with Walker::start_lvl(&$output, $depth = 0, $args = Array) in /home/clients/6f1e08439eb2693ed692daa4560a2fc5/web/wordpress/wp-content/plugins/post-notification/functions.php on line 299

Warning: Declaration of Walker_post_notification::end_lvl(&$output, $depth, $args) should be compatible with Walker::end_lvl(&$output, $depth = 0, $args = Array) in /home/clients/6f1e08439eb2693ed692daa4560a2fc5/web/wordpress/wp-content/plugins/post-notification/functions.php on line 299

Warning: Declaration of Walker_post_notification::start_el(&$output, $category, $depth, $args) should be compatible with Walker::start_el(&$output, $object, $depth = 0, $args = Array, $current_object_id = 0) in /home/clients/6f1e08439eb2693ed692daa4560a2fc5/web/wordpress/wp-content/plugins/post-notification/functions.php on line 299
Blog GT » Photo

Archive for the ‘Photo’ Category.

DxO 11 Essential

Voici une offre pour récupérer DxO OpticsPro 11 Essential.

Si vous avez déjà une version de DxO, lire le tableau comparatif entre les versions Essential et Elite. La version Essential a quelques limitations. Celle qui me gêne le plus est l’absence de la fonction PRIME dont je me sers constamment. Mais vu qu’elle n’agit que sur les images RAW, si vous travaillez en JPEG ça ne vous concerne pas.

Attention, il est indiqué que la mise à jour désactive l’offre. Il sera certainement prudent de configurer DxO pour lui empêcher de faire automatiquement les mises à jour.

Free DxO OpticsPro 11 Essential (100% discount)

Pour plus d’infos sur DxO 11: article de LMDLP

 

 

DxO Optics Pro 9 Elite offert

Voici une offre pour DxO Optics Pro 9 Elite (versions Windows et Mac). Il suffit de donner votre email sur la page http://www.dxo.com/de/digitalphoto
La page est en allemand, mais il n’y a pas grand chose à y lire.
Le plus important est de demander son numéro de licence avant la fin de l’offre. Vous pourrez l’installer ensuite quand bon vous semble. Quant aux exécutables d’installation, je les ai sauvés, mais ça ne vous empêche pas de le faire…

Ce n’est pas la dernière version, donc elle ne reconnaitra probablement pas vos boitiers très récents, et elle risque de fonctionner avec ces boitiers en version limitée. Voici la liste des appareils qu’elle reconnait. Quoiqu’il en soit, vous pouvez l’utiliser pour améliorer vos JPEG issus de toutes sortes d’appareils (compacts, bridge, reflex, smartphones), même s’ils ne figurent pas dans la liste.

Pour plus d’infos sur DxO.

Fin de Picasa

Malheureusement pour ceux qui, comme moi, ont beaucoup investi dans la gestion de leurs images au moyen de Picasa, Google vient d’annoncer la fin de Picasa pour le printemps 2016, à la fois pour l’application desktop et pour les albums en ligne (Picasa Web Albums):

http://googlephotos.blogspot.fr/2016/02/moving-on-from-picasa.html

Il va donc falloir trouver des remplaçants…

Google Photos

Un nouveau service de stockage et de partage de photos vient de sortir: il s’appelle « Google Photos » et il se trouve sur https://photos.google.com/. Vous trouverez plein de sites qui vous en parlent, comme par exemple lemondedelaphoto.com, recode.net et pcmag.com (en anglais), et bien d’autres… On ne peut pas dire que les explications fournies par Google soient claires sur le fonctionnement de ce service. Voici quelques observations.

Où Google Photos puise-t-il les images? C’est mystérieux. On dirait que mes images Picasaweb et Google Plus s’y retrouvent, mais je n’ai pas regardé en détail. On peut bien entendu en ajouter depuis Google Photos lui-même, et quand on ajoute des images, on a la possibilité de créer une « collection » pour les ranger (chaque dossier de Picasaweb ou de Google Plus se retrouve également dans une « Collection »). On peut ensuite les afficher soit par collection, soit par ordre chronologique.

Par défaut Google Photos est sensé garder en privé les photos qu’on y place, sauf si on décide de les rendre publiques, ou de les partager par lien.

Si je rajoute des images dans Google Photos, et si je désire qu’elles ne réduisent pas mon espace de stockage Google, je dois choisir l’option « Haute qualité (espace de stockage gratuit illimité) ». Dans ce cas, si elles dépassent 16 MegaPixels, les images sont réduites à 16 MegaPixels. C’est mieux qu’avec Picasaweb ou Google Plus, où elles sont réduites à 2048 pixels dans leur plus grande dimension. Exemple: une photo 6000×4000 pixels (soit 24 MPx) sera redimensionnée à 4898×3265 pixels (soit 16 MPx) par Google Photos, et à 2048×1366 pixels (soit 2.8 MPx) par Picasa ou Google Plus. De plus, ces images ajoutées dans Google Photos se retrouvent dans mes albums Picasaweb en taille 16 MPx. Il semble donc très avantageux d’uploader les images via Google Photos plutôt qu’en utilisant Picasa.

Google Photos a un moteur de recherche intégré, et classe aussi automatiquement les images par date, par lieux, par thèmes et par type (par exemple, il a reconnu toutes mes images et vidéos contenant du ciel, même si le mot ciel ne figurait pas dans les métadonnées, et les a rangées dans un dossier « ciel »). Il est également sensé classer par personnages (qu’il identifie et classe par reconnaissance faciale), mais je n’ai pas trouvé comment faire.

Parmi les points faibles, Google Photos ne semble pas beaucoup s’intéresser au métadonnées techniques des images. Il donne quelques informations de base, mais pas de détails (contrairement à Flickr). Flickr ne réduit pas les images à 16 MPx et offre gratuitement 1 To de stockage pour vos images.

 

Zoner Photo Studio 16 gratuit

Vous pouvez récupérer gratuitement Zoner Photo Studio 16, soit sur le site de Zoner, soit sur Sharewareonsale. Vous n’aurez pas droit aux mises à jour, mais vous pourrez installer et réinstaller cette version sans contraintes.

Je ne connaissais pas ce logiciel dédié à la gestion des images. Je viens de l’utiliser quelques minutes et il  a l’air très complet, configurable, il gère les métadonnées IPTC et XMP, il a une aide bien faite. Il ne semble exister qu’en langue anglaise.

Comparatif smartphone / reflex

Les smartphones rattrapent les reflex en ce qui concerne la qualité des images, notamment iPhone 5S et Nokia Lumia 1020. Lire les 4 pages de ce comparatif:

http://connect.dpreview.com/post/5533410947/smartphones-versus-dslr-versus-film

 

DxO 6 Elite offert jusqu’au 31 décembre

Voici une offre pour DxO 6 Elite (versions Windows et Mac), valable jusqu’au 31 décembre
http://www.dxo.com/intl/digitalphotographer-oct

Le plus important est de demander son numéro de licence avant la fin de l’offre. Vous pourrez l’installer ensuite quand bon vous semble. Quant aux exécutables d’installation, je les ai sauvés, mais ça ne vous empêche pas de le faire…

C’est une version de 2009, donc elle ne reconnaitra probablement pas vos boitiers récents, ou alors elle fonctionnera peut-être en version limitée. Quoiqu’il en soit, vous pouvez l’utiliser pour améliorer vos JPEG issus de toutes sortes d’appareils (compacts, bridge, reflex,…).

Pour plus d’infos sur DxO.

 

Canon PowerShot SX40 HS (et SX50), CHDK, détection de mouvement, et flashs compatibles

02/08/2013
J’essaie d’utiliser le CHDK pour prendre automatiquement des images lors de la détection d’un mouvement dans le champ de l’appareil photo. Je veux utiliser un flash monté sur la griffe du Canon PowerShot SX40 HS, et travailler en mode manuel car l’ambiance lumineuse est sombre, et donc les modes automatiques conduisent à une exposition longue et à des flous de bougé. Malheureusement, les flashs que je possède ne sont pas compatibles Canon, ce qui se traduit par le fait que lorsqu’on appuie à mi course sur le déclencheur, la visée devient très sombre (en fait elle traduit la forte sous-exposition de la photo en l’absence de flash). Ce n’est pas le cas si on utilise le flash intégré au SX40, ce qui m’inciterait à penser qu’un flash externe dédié Canon pourrait résoudre mon problème.

Si vous avez un Canon SX40 HS (ou SX50 HS) et un flash Canon ou compatible Canon, je vous invite donc à faire un essai qui vous prendra 2 minutes et à consigner les données utiles dans ce fichier Excel Canon.SX40.HS.and.flashes, où vous trouverez les informations détaillées pour le test, puis à me le renvoyer pour que je le mette à jour.

Pour ceux qui veulent approfondir, voici quelques explications complémentaires.  Le programme de détection de mouvement que je veux faire fonctionner avec le CHDK simule un appui à mi-course permanent sur le déclencheur. Comme mes flashs externes assombrissent l’écran dans ce cas (en mode M, qui est celui que je veux utiliser), la détection de mouvement devient inopérante. Vu que le problème ne se produit pas avec le flash interne du SX40, peut-être qu’un flash compatible Canon règlerait mon problème. Mais avant de l’acheter j’aimerais bien en être certain…

Update: j’ai également posé la question sur le forum de dpreview, où se trouvent d’autres informations et un moyen de contourner le problème:
Staying with my old flashes, I realized that there is an option in the motion detection script that I use (the script is MDFB-080914-VideoButtonModels.bas ). This option allows to suppress the halfway shutter button pressing during the motion detection. With that option, the LCD display stays clear, and the motion detection works.

Google Plus, Picasa Web, et Picasa

Google Plus et Picasaweb:

Depuis que je me suis inscrit à Google Plus, il est devenu pénible de travailler sur mes albums Picasa Web. Notamment, la visualisation a sans arrêt tendance à basculer vers Google+. Un exemple: lorsque je clique sur le lien de ma galerie (qui est pourtant un lien sur picasaweb.google.com), ça me renvoyait vers Google+ et sa gestion des images à la fois limitée et exaspérante. Finalement, il semblerait qu’en utilisant ce lien on accède directement à sa propre galerie Picasaweb.

Donc je me suis désinscrit de Google Plus. Déjà il faut trouver comment faire. Voila la méthode que j’ai suivie (in English). Attention, dans la dernière phase, de ne pas supprimer votre compte Google (car là tout disparaitrait: vos mails, vos agendas, vos contacts, vos photos Picasa, vos Google Documents,…).

Après quoi, j’ai retrouvé l’ancien fonctionnement de Picasa Web (qui ne se fait plus court-circuiter en permanence par Google Plus).

Mais… Alors que mon espace Picasa contenait 640 Mo tant que j’étais inscrit à Google Plus (sur les 1024 disponibles gratuitement), il est instantanément passé à 1040 Mo dès que j’ai quitté Google Plus. La raison en est donnée ici : quand on est sous Google +, les images inférieures à 2048 x 2048 pixels et les vidéos de moins de 15 minutes ne comptent pas dans l’espace de stockage gratuit.

Évidemment, dès que j’ai voulu uploader une image dans Picasaweb, Google m’a proposé d’acheter de l’espace de stockage. C’est présenté comme 20 Go qui alimentent les comptes Picasaweb, Gmail, Documents, pour 5$ par an. A première vue, c’est pas cher, et j’ai donc voulu souscrire. Mais Google se fout vraiment du monde! D’abord, les 5$ sont hors taxes, et pour savoir quelles sont les taxes, il faut s’inscrire au système de paiement de Google (qui n’accepte pas de paiement par CB ni Paypal) en acceptant leurs conditions que je n’ai pas envie de lire. Ils m’ont suffisamment énervé pour la journée, donc on verra un autre jour si j’accepte de me plier à leurs exigences…

Suite de l’histoire:

Tous les liens récents que j’ai pu communiquer vers mes albums d’images Picasaweb ne fonctionnent plus et donnent une erreur 404, car les liens sont revenus à l’ancienne manière, du genre  http://picasaweb.google.com/nom_du_compte_Google/, alors que sous le règne de Google plus ils avaient pris la forme https://picasaweb.google.com/un_nombre_de_21_chiffres/.

Bref, ça fait 3 raisons qui m’ont incité à adhérer à nouveau à Google Plus: (i)perte d’espace de stockage, (ii) refus d’adhérer au système de paiement Google, (iii) perte des liens vers mes albums. Une bonne chose: Google m’a réattribué le même nombre_de_21_chiffres pour nommer mes albums Picasa, et donc les liens morts se sont remis à fonctionner. Et compte tenu du décompte de l’espace des images plus avantageux, mon espace de stockage comptabilisé pour Picasaweb est repassé de 1040 Mo à 640 Mo.

Picasa:

Je viens de faire la mise à jour de Picasa 3.8 vers la version 3.9. Eh bien là aussi, Google + a remplacé Picasa Web. On arrive quand même à uploader ses images sur Picasaweb, mais il faut chercher un moment, avant de se rendre compte que c’est le bouton « Partager » qui le permet. Si on garde les options par défaut (taille d’image « recommandée pour le partage web »), les images sont automatiquement réduites à une taille qui n’est pas décomptée dans les 1 Go de stockage de Picasaweb (la plus grande des dimensions est réduite à 2048 pixels).

Problèmes de couleur avec DxO et les RAW Nikon (D7000, D90)

J'ai des tas de soucis de couleurs quand je développe avec DxO les .NEF (les RAW de chez Nikon) de mon D7000 (et j'avais les mêmes soucis auparavant avec le D90).

Dans ce qui suit, je donne des liens vers un exemple démonstratif. Tous les fichiers sont accessibles, et vous pouvez refaire les tests avec votre configuration si vous le désirez. La photo ne présente aucun intérêt particulier: elle fait partie d'une série d'essais au cours desquels je testais mes différents diffuseurs de flash pour la macro. Celle qui est présentée ici a été faite avec ce diffuseur.

J'utilise DxO Optics Pro 6.6.0 sous Windows Vista (mais les diverses versions utilisées depuis 12/2009 me posaient les mêmes problèmes). Mon écran est de bonne qualité (HP LP2475w, dalle H-IPS) et il est étalonné avec une sonde Datacolor Spyder3 Express.

Je prends les photos en RAW + JPEG (liens vers les 2 fichiers originaux), ce qui me donne 2 fichiers pour chaque image. Si je traite l'image originale JPEG avec DxO, les couleurs sont bonnes, et très proches de l'image JPEG de départ.

Par contre, quand je traite l'image .NEF originale avec DxO, les couleurs sont immondes. Voilà par exemple ce que cela donne avec les réglages par défaut: l'autoréglage "DxO par défaut v2".

C'est un peu moins fantaisiste avec l'autoréglage "DxO par défaut v2 - Couleur neutre (RAW seulement)", mais ce n'est pas satisfaisant non plus.

Je vous montre également le résultat obtenu avec un 3ème réglage: je pars de l'autoréglage "DxO par défaut v2", puis je rajoute quelques réglages qui paraissent pertinents pour cette image:
Autoréglage: DxO par défaut v2
Balance des blancs RAW: Flash
Rendu des couleurs: Boitier / Nikon D5100, D7000

Le plus désespérant, c'est que les aperçus que donne DxO lors de la prévisualisation des corrections sont plutôt bons, et donc totalement différents de ce que l'on obtient une fois que l'image est effectivement traitée avec DxO. Et si les aperçus ne sont pas fidèles au résultat définitif, on travaille en aveugle, autrement dit on perd carrément son temps!

Quelques exemples pour fixer les idées (noter que la conversion en faible résolution constitue une étape supplémentaire, donc une nouvelle occasion de modifier la colorimétrie. J'ai fait ces mises à l'échelle avec IrfanView):

Image JPEG originale

 

Prévisualisation par DxO du NEF avant retouche

 

Prévisualisation par DxO du résultat qui devrait être obtenu après retouche du NEF avec l'autoréglage "DxO par défaut v2" .

 

Résultat obtenu après retouche du NEF par DxO, avec l'autoréglage "DxO par défaut v2". Cela n'a plus rien à voir avec la prévisualisation qu’annonçait DxO. Les rouges sont hypersaturés, les ombres sont bouchées.

 

Prévisualisation par DxO du résultat qui devrait être obtenu après retouche du NEF avec le "3ème réglage" décrit plus haut.

Résultat obtenu après retouche du NEF par DxO, avec le "3ème réglage" décrit plus haut. Cela n'a plus rien à voir avec la prévisualisation qu’annonçait DxO. Là encore, les rouges sont hypersaturés.

_______________________________________________________________________________________________________

Update du 05/10/2011 : tests effectués avec un 4ème pré-réglage, inspiré de http://forum.dxo.com/showthread.php?t=4875

Prévisualisation par DxO du résultat qui devrait être obtenu après retouche du NEF avec ce "4ème réglage".

 

Résultat obtenu après retouche du NEF par DxO, avec ce "4ème réglage". Une fois de plus, cela n'a rien à voir avec la prévisualisation qu’annonçait DxO. Au final, cette image est (par chance!) probablement la meilleure du lot.

et ce même fichier obtenu après retouche du NEF par DxO, avec ce "4ème réglage", en pleine résolution.

_______________________________________________________________________________________________________

En conclusion, j'ai deux problèmes majeurs avec DxO et les NEF de chez Nikon:

  • des réglages par défaut complètement fantaisistes et inappropriés, qui donnent des couleurs délirantes
  • des prévisualisations non conformes au résultat final, qui rendent tout travail impossible

 

Listing et accès direct aux images utilisées plus haut.

 

Compression, réencodage de vidéos avec Freemake Video Converter

Freemake Video Converter (FVC) n’est certainement pas le logiciel le plus performant pour compresser, réencoder, tourner les vidéos, mais c’est sans doute l’un des plus faciles à utiliser, et son rapport performances / investissement est très favorable. C’est donc celui que je conseille quand on me demande un logiciel de ce type (personnellement, j’utilise de préférence MeGUI, mais il est bien plus complexe à manier).

Quelques liens pour commencer:
Le site de l’éditeur : http://www.freemake.com/free_video_converter/
Aperçu du logiciel (en français): http://www.leuromag.com/Freemake-Video-Converter-2-0-le-logiciel-gratuit-qui-convertit-les-videos-du-Web_a5468.html

Petite notice d’utilisation pour une conversion de base:
Bon, ça me gonfle de faire une notice en WordPress. La mise en page est pourrie, et on y passe des heures pour un résultat minable. Je vous fais donc une micro-notice d’utilisation sous Word, et transformée en PDF pour ceux qui préfèrent.

Autres liens en rapport avec le sujet:
Ré-encodage, compression, rotation, de vidéos issues des APN Panasonic Lumix, Nikon Coolpix,…
http://tayeb.fr/informatique/video.htm
http://tayeb.fr/informatique/video.htm#FVC

Aputure Pro Coworker and Nikon D7000

I have an Aputure Pro Coworker wireless remote shutter since 1 year.

It works with my Nikon D90, but does not work with my Nikon D7000, although the manufacturer claims that it should work.
I am looking for experiences from other users of the Coworker / D7000 combination.
Have you been able to make it work?

In fact it works.Probably I did not push the connector hard enough in the plug…

By the way, I have another problem: if I leave the Coworker transmitter some days with the 12V battery inside, it empties the battery. Consequently, I must remove the battery when I do not use the Coworker. That is really annoying.

Jupiter et ses satellites

Les conditions pour observer Jupiter sont extrêmement favorables en ce moment.

Avec de bonnes jumelles ou une longue-vue, on voit même ses 4 principaux satellites.

Ça donne une cible intéressante pour tester ses téléobjectifs photo. Plus de détails sur cette page. En voici un exemple:

Sigma 120-400mm F4.5-5.6 APO DG OS HSM : un cul de bouteille?

Depuis début janvier 2010, j’ai un télézoom Sigma 120-400mm F4.5-5.6 APO DG OS HSM. Acheté après avoir lu tout ce que je pouvais trouver comme tests de part et d’autre (tous très favorables), j’étais assez confiant dans ses performances.

Malheureusement, il s’avère que j’obtiens des résultats minables! J’ai passé un temps fou à faire des tas d’essais, mais impossible d’en tirer des images de qualité: aucun piqué, les taches de lumière bavent sur plusieurs pixels, et les photos à courte distance sont lamentables. Vous pouvez vous en rendre compte en consultant cette page où je donne quelques exemples, ainsi qu’une comparaison avec le Canon EF 100-400mm F/4.5-5.6 L IS USM. Je vais très certainement le retourner en réparation chez Sigma.

Si un possesseur de Sigma 120-400mm voulait bien prendre 2 photos d’une pièce de 2 € dans des conditions similaires à mes essais et me les envoyer pour comparaison et référence, je lui serais très reconnaissant.

… et filtre polarisant ?

Suite de l’épisode sur les filtres Fotodiox:

Tant que j’y étais, j’ai aussi commandé chez Fotodiox un filtre polarisant circulaire. Sur sa description, on lit: « This is a 67mm circular polarizer (CPL) filter made of optical glasses for best results.  It features a rotating ring to allow you for light ray selection« . On ne promet pas de miracles, et c’est vendu 8.95$.

A peine sorti de sa boite en plastique, c’est la cata. Le filtre est plein de zones ternes, comme s’il avait été appliqué sur une peau grasse. Constatez par vous-même sur cette vidéo ou sur les images de cette galerie. Il est possible qu’il puisse être nettoyé, mais cela en vaut-il le coup?…

Fin de l’histoire: après réclamation, Fotodiox m’a immédiatement renvoyé un second filtre, mais il est absolument similaire au premier! Après un nettoyage à l’alcool, ces filtres reprennent un aspect acceptable. Notez la crasse récupérée sur le papier optique:

Complément d’info: voir ce sujet édifiant pour une comparaison de filtres polarisants

Filtre photo neutre ?

Sur mon objectif qui vaut environ 240€, je refuse de mettre un filtre de protection à 60€, ce qui est le tarif normal des filtres réputés (oui, je sais, on peut les trouver presque à moitié prix en cherchant un peu, notamment du côté de l’Asie… C’est d’ailleurs comme ça que ça va finir, mais ce n’est pas le propos pour l’instant). Quand pour 240€ on a une douzaine de lentilles, dont plusieurs asphériques, toutes traitées, des gyroscopes pour le système VR, des moteurs, de la mécanique, de l’électronique, on se demande bien comment un filtre peut être vendu à ce prix!

Je décide donc de tenter un de ces filtres pas chers, pour en avoir le coeur net. Après quelques recherches, je commande un Fotodiox UV 67mm à 6.25$, et on lit dans la description: « This is a double threaded 67mm UV (0) filter coated with multiple layers to prevent glare and lens protection ». Il a donc 2 filetages (vous pouvez y visser un autre bidule par dessus si ça vous chante), et surtout, il est traité multicouches et donc devrait éviter ces reflets parasites qui peuvent vous bousiller une image.

Déballage. Je m’attends donc à un filtre quasiment sans reflets, et je mire aussitôt la lampe fluocompacte du plafond par réflexion. Beurk! Je vais chercher un bout de vitre au garage, et ça donne ceci: un reflet quasiment aussi lumineux qu’un vulgaire bout de verre sale! Si j’observe en comparaison le reflet dans mes lunettes dont les verres sont traités antireflet, c’est le jour et la nuit! Ça sent l’arnaque…

Je file chercher un vieux filtre acheté il y a presque 30 ans, sur lequel est indiqué « Genaco 58mm UV ». J’observe cette fois le reflet d’une réglette fluo. C’est aussi minable!

Je déniche finalement un filtre Hoya HMC Skylight (1B), qui a lui aussi une trentaine d’années. Le reflet de la réglette fluo est fortement atténué, et parait verdâtre, avec un aspect assez similaire à celui de mes lunettes:

Conclusion: voila un filtre qui va rester dans sa boite un bon moment.

Fin de l’histoire: après réclamation, Fotodiox m’a immédiatement remboursé le filtre.

Suite de l’histoire: j’ai finalement acheté un filtre Hoya Pro 1 Digital MC Protector, qui est nettement plus efficace! Voir les images ci-dessous: à gauche, le Fotodiox UV; à droite, le Hoya Pro 1 Digital:

clic pour agrandir clic pour agrandir clic pour agrandir

Nikon 18-105mm f3.5-5.6: déception !

Ça fait plusieurs mois que j’épluche le web et Chasseur d’Images en vue de ne pas me tromper dans le choix d’un reflex et de ses objectifs. Je viens de recevoir un Nikon D90 et j’avais choisi le zoom Nikon 18-105 qui a spécialement été conçu pour le D90 (de son vrai nom: AF-S Nikkor 18-105mm 1:3.5-5.6G ED DX VR). Plusieurs tests le donnaient excellent, notamment celui de photozone.de, et celui paru dans Chasseur d’Images 310.

Un problème m’a intrigué dès les premiers essais. Voici le détail (vous pouvez faire une manip similaire avec votre propre matériel, et si vous voulez un motif similaire, vous pouvez imprimer celui-ci). Les essais ont été faits à la focale maxi 105 mm, au flash, sensibilité mini (200 ISO pour le Nikon D90).

Alors, quelles conclusions?

  1. Je suis tombé sur un mauvais objectif par rapport à ceux testés par Chasseur d’Images ou photozone.de ? Ca m’étonnerait.
  2. Je ne vous les ai pas reportés ici, mais j’ai fait des essais sur les 4 coins de l’image. Résultats similaires, donc ce n’est probablement pas un décentrement des optiques.
  3. Les tests de ces revues ne sont pas significatifs ? Peut-être. Il y a d’ailleurs un truc que je n’ai jamais compris: comment peut-on dans le même test trouver un pouvoir de résolution très élevé à une optique, et quelques lignes plus loin lui trouver des aberrations chromatiques élevées? Ils sont faits en lumière monochromatique leurs tests de résolution?…
  4. Je suis un pinailleur ? Probable, mais ça me fait quand même suer que mon bridge puisse donner de meilleures images qu’un D90 muni d’un soi-disant excellent objectif. Exemple: je me sers souvent de mes appareils pour reproduire de vieux plans format A0, ou des magazines. Ça fait un excellent scanner grand format! Mon bridge était un peu « juste », et je pensais qu’en gagnant quelques MégaPixels et sur du matériel bien plus haut de gamme, la qualité de mes repros allait faire un bond en avant. Raté, c’est un bond en arrière. Il va falloir acheter un objectif macro!!!
  5. J’en connais qui vont me dire: « et si on reprend les images avec DxO » ? Ben, ça donne ceci. C’est un peu mieux, mais il n’y a pas de miracle.
  6. Il est possible que j’ai bougé de quelques millimètres entre la mise au point centrale et la prise de vues de la photo décentrée. Mais je tenais l’appareil avec les deux coudes en appui sur les accoudoirs de ma chaise, donc ce devrait être minime. Et comme j’ai fait les 4 coins avec des résultats similaires, un léger déplacement aléatoire n’aurait pas donné 4 fois le même résultat. Le bridge, avec sa focale plus courte y gagne en profondeur de champ, même avec une ouverture plus grande.

Bref, je suis déçu.

Commentaires constructifs bienvenus…

Update, le 2/1/10:
Patrick F. m’a fait très justement remarquer qu’à une distance d’environ 1 mètre, le zoom du bridge travaille dans des conditions beaucoup plus favorables (distance objet/image de l’ordre de 42f ) alors que le Nikkor travaille à une distance relativement beaucoup plus courte (distance objet/image de l’ordre de 9f ). Ces objectifs n’étant pas des objectifs macro, ils sont optimisés pour travailler à « grande » distance. En les faisant tous les deux travailler à 1 mètre, le Nikkor est donc beaucoup plus sujet aux aberrations de sphéricité et de courbure de champ. Pour le vérifier, il suffit de faire des prises de vues à distance beaucoup plus courte pour le bridge (et on constate effectivement une dégradation sensible sur les bords de l’image), et à distance beaucoup plus grande pour le Nikkor (et on constate l’amélioration de la qualité des images).

Voici un lien vers le récapitulatif mis à jour avec les nouveaux essais.

Bon, on est rassuré, et on a aussi une réponse à la question 3. Si les tests des revues sont faits à grande distance (50f ?), tout rentre dans l’ordre.

Il n’en reste pas moins vrai qu’en pratique, on est rarement libéré des facteurs d’échelle, et faire des images à 1 mètre avec un cadrage un peu serré n’est pas un cas irréaliste!

Desktop Search software’s: a comparative test of their performances

There are many comparison tests about Desktop Search software’s. They generally focus on their interface, functionalities, speed,… But they do not address some features that are fundamental to my point of view. Are you sure that your desktop search engine does not miss some files? Does it index

  • accented letters and some other diacritics
  • comments in Excel worksheets, text zones, graphic zones
  • metadata in your images (IPTC, XMP)
  • ZIP archives
  • MHT archives
  • EML files
  • various text files (principally in DOS format)

That is why I have made a test procedure, and tested some desktop search engines that I had at my disposal: X1 Desktop Search, Yahoo Desktop Search, Copernic Desktop Search, Windows Vista Search. The procedure is available here (see the readme file inside the archive), and the results are available here (you can add your own results, and I will incorporate them in the online version). I have made most of these tests  more than one year ago, and an update would be useful. For instance, Copernic’s features seem to have been enhanced in newer versions (see also here).

GT : news photo

Comme pour les autres rubriques « News informatiques » et « News diverses »,  je crée cette rubrique où je poserai en commentaire quelques informations qui ne méritent pas un nouveau sujet dans le blog. Le but étant de ne pas encombrer le blog.
Si vous voulez suivre la rubrique, il vous appartient donc de vous abonner au flux des commentaires de cet article (aller sur la page de l’article, et vous verrez le lien 2 lignes en dessous de l’article, à « Follow any responses to this post with its comments RSS feed »).
Vous pouvez également suivre d’un seul coup tous les commentaires du blog via ce lien.

Ré-encodage, compression, rotation, de vidéos issues des APN Panasonic Lumix, Nikon Coolpix,…

03/2009: Si vous voulez recompresser ou effectuer des rotations sur les vidéos issues de votre appareil photo numérique (dans mon cas un Panasonic Lumix DMC-LZ7), vous serez intéressé par la lecture de ce document au format Word ou au format PDF (attention, documents datant de 03/2009, quasi obsolètes). Cela concerne surtout les vidéos .MOV (pour lesquelles il y a peu d’utilitaires qui arrivent à les manipuler proprement), mais les solutions s’appliquent aussi aux vidéos .AVI (ou autres formats) issues des autres APN.

07/2009: j’ai acquis un Panasonic Lumix TZ7 qui fait des vidéos HD au format AVCHD (1280×720, extension .mts ou .m2ts), et je me sers de MeGUI pour les recompresser.

12/2010: j’ai maintenant un D7000 qui fait des vidéos 1920×1080 en Quicktime MOV.

  • Quicktime Pro (décembre 2008; solution payante). Après de multiples essais plus ou moins décevants, j’ai décidé d’utiliser QuickTime Pro. On en a pour 30€, mais compte tenu du temps gagné, cela a été pour quelque temps la meilleure solution que j’avais trouvée. Vous trouverez sa documentation en ligne ici. Ceci dit, ce n’est pas la panacée, car j’ai constaté une perte de définition gênante sur d’autres vidéos.
  • MPEG Streamclip (update de janvier 2009; solution gratuite): une quinzaine de jours après avoir acheté QuickTime Pro, je suis enfin parvenu à faire fonctionner MPEG Streamclip. Voici par exemple les paramètres adaptés pour la rotation de la vidéo 848×480 pixels dont il est question un peu plus bas. La doc anglaise de ce logiciel est dans l’archive qui contient le programme. Sa traduction française est ici. Mes conseils d’utilisation sont dans le document mentionné plus haut (format Word ou format PDF).
  • SUPER (update de mars 2009; solution gratuite): j’ai fini par trouver un moyen de faire des compressions avec rotation avec SUPER. Il faut utiliser les options de « DirectShow Decode ». Voir le document mentionné plus haut (format Word ou format PDF).
  • VirtualDubMod (update d’avril 2009; solution gratuite). J’ai aussi trouvé comment faire tout cela avec VirtualDubMod et une qualité optimale (largement supérieure aux solutions précédentes) en utilisant le codec x264vfw. Cette solution est complexe. S’il y a de la demande, je ferai une notice.
  • MeGUI (update d’avril 2009; solution gratuite). Encore une solution complexe à mettre en oeuvre (par manque de documentation), mais aux résultats excellents (du même ordre que VirtualDubMod; les puristes prétendent que le codec x264 de MeGUI serait meilleur que la version x264vfw). S’il y a de la demande, je ferai une notice. En 08/2009, c’est la solution que j’ai adoptée.
  • FormatFactory (update d’avril 2010; solution gratuite). Fait tout, et facilement. Répare les vidéos abîmées (sensé remplacer VideoRedo, mais pour le peu que je l’ai utilisé, VideoRedo est bien plus efficace), réalise des rotations, lit les fichiers .MOV et AVCHD, les vidéos enregistrées avec adslTV. On peut même lui faire utiliser des filtres AviSynth. Le seul défaut que je lui ai trouvé pour l’instant est l’imprécision lors du découpage de vidéos (plusieurs secondes d’écart sur mes fichiers AVCHD). A ce moment, il me semble que FormatFactory est le meilleur compromis en termes de résultats / investissement.
  • Freemake Video Converter (update de mars 2011; solution gratuite). Je ne l’ai pas essayé avec tous mes formats de fichiers vidéo, mais pour les essais que j’ai faits, ça marche très bien, et facilement.
  • video.NET (de www.clonead.co.uk) (update de juillet 2011; solution gratuite). Pas de possibilités d’édition, mais le plus simple pour compresser efficacement en utilisant l’option CRF.
  • Solutions pour les rotations: voir les commentaires de ce GAOTD (12/2012), ou de celui-ci (05/2014), où on recommande par exemple Freemake Video Converter.

Tableau récapitulatif de quelques solutions testées (mis à jour quand j’y pense… Dernière MAJ: 06/2012). Ce lien vous donne également accès à quelques exemples de compression, si vous voulez comparer vos solutions aux miennes.

Un lien vers quelques solutions de traitement en ligne (06/2011):

  • l’éditeur de vidéos de Youtube (un des éléments de TestTube, ensemble d’outils pour créer ou bricoler les vidéos). Il permet de: couper ou assembler des séquences,  faire des rotations, changer luminosité et contraste,  stabiliser des vidéos tremblotantes, ajouter du texte (sous-titres), ajouter un fond sonore.
  • JayCut, décrit comme un éditeur plus performant (pas essayé).

____________________________________________________________

08/2009: ce qui suit est devenu plus ou moins périmé, je l’ai donc passé en grisé. Consultez plutôt le tableau récapitulatif ci-dessus.

Merci de me signaler vos solutions, et si possible en me prouvant que cela donne des résultats satisfaisants. Pour cela:
– récupérer cette vidéo originale de 71 Mo prise par mon Lumix DMC-LZ7 (noter au passage la définition de cette vidéo 848×480 pixels prise par cet APN qu’on pouvait encore acheter en octobre 2008 pour 99€),
– comparer le résultat à cette vidéo retournée et compressée de moins de 6 Mo, obtenue avec QuickTime Pro, ou à celle obtenue avec MPEG Streamclip (de qualité un peu meilleure pour une taille comparable), ou à celle obtenue avec SUPER (6.5Mo).
– me faire parvenir la vidéo issue de votre solution.

Malheureusement, les mêmes paramètres d’encodage donnent des résultats décevants sur une vidéo comportant de fin détails, comme un pelage de chat: voir cette vidéo originale de 14 Mo prise avec un Lumix DMC-LZ7, et le résultat terne obtenu après recompression avec MPEG Streamclip (1.5 Mo). Update (04/2009): problème résolu  avec les solutions VirtualDubMod et MeGUI.

Évidemment, je suis prêt en échange à vous comprimer une vidéo de votre choix avec une des méthodes mentionnées ci-dessus, si vous voulez comparer à votre solution.

PS: si vous n’arrivez pas à lire les vidéos ci-dessus, téléchargez et installez VLC.

____________________________________________________________

Raccourci vers la page en cours: http://snipurl.com/96wv3

Private