Sigma 50-500mm et tuiles Page d'entréePhoto > Tests > Sigma 50-500 OS
Pour me joindre...

maj: mars 2013

Test du 11-02-2012
Comme mentionné plus haut, voila une illustration de l'inconstance des résultats avec la combinaison de mes Nikon D7000 et Sigma 50-500 OS.
Evidemment, dans l'illustration des capacités du Sigma 50-500, je vous avais montré une image de tuiles réussie, parmi plusieurs d'une série datant de 12/2011.

Voici une série de 8 images prises sur monopode, stabilisation activée. Toutes les 8 ont été prises dans les mêmes conditions, avec les mêmes paramètres (F/8, 1/800 s, 800 iso). Entre chaque image, je fais une mise au point sur un objet (plus éloigné ou plus proche), puis je reviens faire la MAP en mode AF-S sur la tuile ébréchée avant de prendre l'image. La distance de MAP est de 19 mètres.

Partie centrale des 8 images, en crop 100% (les liens renvoient vers les images complètes):
D7K_2276_Dx725.jpg : D7K_2277_Dx725.jpg : D7K_2278_Dx725.jpg :
D7K_2276_Dx725_crop.jpg D7K_2277_Dx725_crop.jpg D7K_2278_Dx725_crop.jpg
D7K_2279_Dx725.jpg : D7K_2280_Dx725.jpg : D7K_2281_Dx725.jpg :
D7K_2279_Dx725_crop.jpg D7K_2280_Dx725_crop.jpg D7K_2281_Dx725_crop.jpg
D7K_2282_Dx725.jpg : D7K_2283_Dx725.jpg :
D7K_2282_Dx725_crop.jpg D7K_2283_Dx725_crop.jpg

Et en fait, j'ai bien fait de perdre quelques heures à rédiger cette page, car ça m'a permis de réfléchir un peu au passage.
Avant de la rédiger, j'étais persuadé que ces résultats insconstants provenaient d'un défaut de mise au point.
Mais ce n'est pas le cas, car si on regarde bien les images floues, il n'y a pas de zone nette.
Donc le problème vient d'ailleurs...
Pourtant, sur monopode, avec la stabilisation, au 1/800s pour 500mm, j'étais persuadé qu'il n'y avait pas de flou de bougé.
J'ai essayé le lendemain (12/02/2012) tous mes téléobjectifs dans des conditions similaires. Le Sigma 120-400 n'a pas fait mieux. Les focales fixes (Nikon 300mm F/4 avec ou sans multiplicateur) n'ont rien donné d'extraordinaire non plus (pas de stabilisation sur ces optiques, ce qui n'arrange pas les choses. Compte tenu du fait qu'il s'agissait d'un jour certes pas très ensoleillé, mais quand même relativement lumineux, je refuse de sortir le trépied, vu que je suis déjà à 800iso).

Et donc mes conclusions déjà mentionnées plus haut sont à revoir...
Et comme il faut absolument que je comprenne où est le problème, il faut refaire les mêmes tests sur une mire de dimensions suffisantes pour pouvoir l'incliner, ce qui donnera plus d'informations que ces tuiles:
=> détection d'un pb de MAP grâce aux divers plans de la mire
=> détection d'un flou de bougé sur les motifs de la mire
et si c'est ni l'un ni l'autre, passer sur trépied, miroir relevé et télécommande...
Mais si on en arrive là, c'est mort pour ce que je veux faire de mon matériel: je n'accepterai pas de trimbaler plus qu'un monopode...

Autre piste évoquée dans ce post d'AL79: manque de rigidité du fut => performances aléatoires en fonction des déformations liées à la façon de le tenir!


Test du 12-03-2013
Dans les mêmes conditions que précédemment, avec le D800: sur monopode, stabilisation activée, F/8, 1/800 s, 800 iso. Entre chaque image, je fais une mise au point sur un objet (plus éloigné ou plus proche), puis je reviens faire la MAP (en mode AF-C ici) sur la tuile ébréchée avant de prendre l'image. La distance de MAP est de 19 mètres..

Partie centrale des images, en crop 100% (les liens renvoient vers les images complètes):
IMG_3121.JPG : IMG_3122.JPG : IMG_3123.JPG :
IMG_3121_crop.JPG IMG_3122_crop.JPG IMG_3123_crop.JPG
IMG_3124.JPG : IMG_3125.JPG : IMG_3126.JPG :
IMG_3124_crop.JPG IMG_3125_crop.JPG IMG_3126_crop.JPG

Ca a l'air mieux qu'avec le D7000...
Mêmes conclusions que précédemment: il faut refaire le test sur des mires pour avoir plus d'infos...